AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Croc de Jade
Admin
avatar

Age : 22

MessageSujet: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Mer 17 Avr - 18:56

Le Soleil chassait peu à peu les ténèbres de la nuit. Le ciel, toile de maître naturelle, était teinté des couleurs du feu, réchauffant ainsi la terre qu'il couvait depuis des millénaires. De légers nuages se laissaient pousser par la brise fraîche, matinale. Les rongeurs grattouillaient le sol, à la recherche de quelconques graines à grignoter. Les poissons grouillaient dans les eaux, reflétant les premiers rayons de soleil avec leurs écailles.
Immergée, la petite malicieuse chassait... enfin, elle attendait. Immobile au cœur de l'eau, elle regardait le banc de poissons qui tournait autour d'elle, comme une tornade d'orage.
« Maintenant ! » D'un mouvement brusque de la queue, elle s'élança vivement, crocs dévoilés, et fit la course à la poiscaille. Elle en goba facilement quelques uns, avant de savourer les derniers.

Sortant des eaux du Lac, le reptile s'ébroua. L'herbe verte était perlée par une rosée scintillante qui disparaissait sous les pas de la dragonne. Elle appréciait cette texture sous ses coussinets. Ses pattes avants tendues, Croc de Jade s'étira, félinement, plantant ses griffes dans la terre meuble , avant de céder à son désir. Elle se roula dans l'herbe, joyeusement, en ricanant intérieurement, un sourire au coin de la gueule.
Elle était de bonne humeur, la journée promettait d'être belle, et aujourd'hui, elle partait en quête. En y pensant un peu, elle s'était rendu compte qu'elle n'avait jamais pénétré les Terres Noires à cause de sa peur du noir, et que, par conséquent, elle ignorait si il y avait un point d'eau en ce lieu. Et c'est le pelage salit de verdure et de terre, qu'elle se propulsa dans les airs, afin de voler jusqu'à l'orée de sa destination.

Les oiseaux chantaient, une odeur végétale et fruité se dégageait de la forêt. Les Terres Noires n'étaient pas loin, aussi, elle fut vite arrivée à bon port. En tout cas, ça portait bien son nom. L'herbe tendre sur laquelle elle avait pu détendre ses pattes, avait disparue, pour laisser place à un désert des graviers coupant et de vieilles cendres.
Peu rassurée, Croc de Jade restait décidée. Elle fit ses premiers pas sur ce territoire, lentement, soulevant des nuages de poussières, qui lui chatouillèrent les narines. Ses moustaches frémirent, son corps convulsa. Tendue, la dragonne se braqua, avant d'éternuer de tout son souffle. Faisant voler encore plus de poussières qu''il 'y en avait déjà dans l'air. Elle éternua de nouveau. Les larmes aux yeux suite à ça, elle reprit sa marche, d'un pas plus pressé. Plus vite elle aurait la réponse à sa question, plus vite elle retournerait auprès de son lac.
Les mélodies volatiles semblaient si loin, maintenant. Elle avait l'impression qu'elle n'en avait pas entendu depuis une éternité. Ça lui manquait déjà. Un fois encore, elle éternua. Alors, agacée, elle tapa le sol de sa patte et se mit à flotter à un petit mètre de hauteur. Elle en avait assez d'être en proie à cette satané cendre, et c'est donc en flottant qu'elle entra dans le Bois de Cendre. Sombre, ténébreux, il était tout ce qu'elle n'aimait pas. Mais si un coin d'eau y était, elle devait le trouver.

Elle se mit à rêver. Comment pouvait-il être si il existait ? Elle s'imagina alors plonger dans des abysses pleines d'ombres. Nageant comme un poisson, elle y découvrirait des merveilles. Alors qu'elle serait dans le noir, des picotement parcourraient son corps, l'eau transpercerait son pelage pour venir geler ses os. Elle serait enlacée délicatement par des êtres aquatiques qu'elle ne verrait pas, mais elle se laisserait bercer par les flots, submergée par la calme et l'isolement. Enfin, comme pour l'éblouir, des poissons fluorescents, aux couleurs vives, se dirigerait vers elle, afin de l'entourer, lui réchauffant ainsi le cœur.

Dans sa rêverie, la dragonne avait mit patte à terre, sans s'en rendre compte. Elle marchait, la tête dans les nuages. Les noires profondeurs de ses pensées liquides, étaient éclairée par des milliers de bestioles, même les pierres et les plantes s'illuminait. Croc de Jade en bavait de plaisir, elle n'entendait plus rien autour d'elle. L'eau. L'eau. L'eau. Et l'eau. Elle ne pensait qu'à ça et ne savait même plus où donner de la tête, jusqu'au moment où sa patte se prit dans une énorme racine, la faisant trébucher.
Le nez dans la terre, elle s'extirpa de ses rêves. Un silence de mort régnait, à présent. Elle remarqua que « l'énorme racine » en question, n'était autre qu'une que de Dragon. Contrariée d'avoir été tirée de force de ses songes, elle sauta sur le dos de l'intéressé pour venger, tout en ronchonnant. Non mais, depuis quand on laisse traîner sa queue comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonnerre de Silence

avatar

Age : 25

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Mer 17 Avr - 19:16

Le Dragon en question se reposait après une chasse mouvementée dans les bois dévastés des Terres Noires. C'était assez difficile d'attraper des animaux ici, et encore plus d'arriver à les tuer. Mais c'était un des seuls moyens que Tonnerre de Silence avait trouvé pour retrouver ce frisson qui le parcourait durant sa jeunesse, quand il sautait sur les petits animaux qui couraient dans des bois moins sombres, plus lumineux et naïfs. Ici, les prédateurs et proies ne se laissaient jamais faire, quel qu'en soit le prix. C'est ce qu'il appréciait. Bien qu'aucune créature présente en ce moment dans les bois ne puisse résister à la traque d'un Dragon, se prendre au jeu était parfois plus intéressant que de sauter d'un coup sur la proie. D'autant qu'avec un chasseur tel que Tonnerre de Silence, les proies étaient vite averties. Elles n'entendaient plus rien dès qu'il était à une vingtaine de mètres d'eux. C'était un handicap parfait pour la chasse.

Mais là... rien à voir avec un prédateur. Quelqu'un ayant assez de culot pour marcher sur sa queue sans même en avoir conscience et lui sauter dessus juste derrière... N'avait-elle même pas tenté d'écouter seulement, pour se rendre compte que même ses pas ne produisaient aucun bruit ? Que son souffle était muet et que tout le reste l'était également ? Son corps se détendit à une vitesse fulgurante pour s'enrouler autour d'un tronc noir comme de l'onyx, fixant de ses prunelles émeraudes et agressives l'impromptue, les crocs découvert. Il rugit de colère, détaillant l'intruse, mais même si les vibrations étaient tout à fait perceptibles, le son ne l'était absolument pas. Il renifla une fois, puis deux, et se calma petit à petit, constatant l'inutilité de sa colère. Une dragonne. Une consoeur reptilienne. Ses yeux se plissèrent légèrement et ses moustaches ondulèrent lentement. Elle était... jeune. De combien d'années il était son aîné ? Il n'en savait rien. Mais rares étaient les dragons qui sautaient sur un confrère après lui avoir marché dessus. Et aucun d'entre eux n'avait passé le troisième siècle d'existence. Sa taille ne voulait rien dire. Lui même, long d'une vingtaine de mètres et large d'environ soixante dix centimètres, était bien plus petit que la plupart de ses confrères.

Doucement, mentalement, une voix grave et vibrante s'éleva, encore teintée d'une certaine forme de colère. C'était bien la seule chose que l'on entendait dans ce monde à part ou le mutisme était la seule loi valable.

"Quand on trébuche sur quelqu'un, on ne l'agresse pas, on s'excuse... Je vois rarement de frères draconiens en dehors de la Grotte, mais je ne tolère pas plus leurs écarts et leur manque de respect... Qui êtes-vous au passage ?"

Sa curiosité était sincère pour le coup, il ne voyait que très rarement d'autres Dragons, et ceux-ci ne lui adressaient jamais la parole. En quatre-cent vingt ans, il avait gagné une certaine réputation. Pas nécessairement bonne, mais suffisamment pour qu'un grand nombre de dragons aient entendu parler de Tonnerre de Silence, celui qui tue tous les sons à proximité sans distinction. Et inversement, il connaissait beaucoup de dragons. Du fait de son ancienneté et de ses passages réguliers dans la Grotte, c'était logique. Mais elle, il était certain de ne l'avoir jamais vu, et pourtant il avait une mémoire exceptionnelle. Ses moustaches ralentirent leurs ondulations, et se rapprochèrent de ses flancs, pendant que ses babines se resserraient pour masquer ses crocs acérés. L'exaspération avait fait place à l'intrigue et à la curiosité. Mais il attendait toujours un minimum de repentir de la part de cette jeune impudente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-odyss.bbactif.com
Croc de Jade
Admin
avatar

Age : 22

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Mer 17 Avr - 20:11

Il lui avait échappé. Elle était déçue, elle qui était l'une des plus vifs jeunes dragons. Il avait filé comme une anguille. Les anguilles... elle n'aime pas ça, c'est très dur à attraper, et en plus ça n'a pas bon goût... Mais elle rangea sa déception pour ce concentrer sur le lézard qui venait de grimper dans un arbre. Il était vraiment énorme ! Pas gros. Enfin pas trop. Du moins, il avait pas l'air. Mais il était loin après tout ! Une chose était sûre, il était plus vieux que lui. De ses yeux opaline, elle avait l'impression que le mâle était argenté... Était-ce la luminosité, ou bien la vieillesse? Elle fronça le nez, souriante, riant de sa propre stupidité, avant de se remettre à fixer son congénère. Il n'avait pas l'air très content, pourtant, il semblait se calmer doucement. Comme elle, il possédait une crinière. Elle l'a trouvait assez joli d'ailleurs. Après tout, tous les Dragons ne portait pas bien la crinières. Élémentaire. Question d'esthétique.

Elle fit un pas pour s'approcher un peu, puis s'arrêta net. Certes, elle pouvait marcher discrètement grâce à ses coussinets qu'elle chérissait, mais, même sur un terrain moelleux, elle pouvait toujours entendre le plus infime chuchotement de la terre. Autour d'elle, aucun bruit. Ce qu'elle pensait être normal au départ, dans un lieu aussi pauvre et désertique que celui-ci, commençait à l'inquiéter un tantinet.

Alors, elle se concentra. Elle souleva sa patte avant, et la posa sur le sol, sans détour. Aucun bruit ne lui parvint. Elle recommença sa démarche. Encore rien. Les yeux ronds, elle se cabra puis retomba lourdement en frappant le sol. Toujours rien. L'air bête avec ses grands yeux vides et sa gueule ouverte d'étonnement, elle sortit ses griffes, et se mit à donner de puissants coups afin de racler le sol, mettant la terre à vif. Rien. Elle émit un gémissement fortement indignée, outrée, vexée, avant de se renfrogner, la mine boudeuse.
Elle reporta son regard sur le dragon toujours boudeuse. Il l’interpellait.

« Je m'excuse » Comme ça, il serait content. Puis elle se ressaisit. Après tout, c'est lui qui avait commencé ! « En même temps, si vous laissez traîner votre queue n'importe où... » Elle détourna le regard, toujours mécontente de ne pas entendre le son de ses pattes. « Et puis vous n'aviez qu'à pas me tirer DE FORCE de mes pensées. » Elle plongea ses yeux opaline dans les émeraudes de son interlocuteur. « Je suis Croc de Jade. Et vous? »

A dire vrai, elle se demandait si il l'entendait. Elle ignorait pourquoi aucun son ne lui parvenait, mais, elle avait entendu sa voix à lui, et ça l'avait rassuré. Au moins, elle n'était pas sourde, et elle pourrait toujours aller écoutant les clapotis des vaguelettes du Lac.
Le mâle avait remplacé sa colère par l'intrigue. Ça se voyait à sa simple expression. De plus, il ne montrait plus ses crocs. Il aurait pu lui faire un accueil plus agréable tout de même, surtout si il ne voyait pas souvent leurs semblables. Dans sa moue, elle nettoya son museau plein de terre, à l'aide de sa patte. Elle ne voulait pas éternuer comme précédemment.

Elle observa un peu les alentours, en attendant une réponse. D'un coup de queue, elle balaya le surplus de poussière qui s'amassait. Elle fit un tour du champs qu'elle venait de libérer, en vérifiant qu'il n'y ait pas encore de petits cailloux pointus. Au centre, elle se dandina un peu sur ses pattes, qui apprécièrent de trouver une terre plus douce sous cet amas de cendres. Elle donna un coup de langue sur son museau, afin d'être certaine qu'il était bien propre maintenant. Puis , elle s'allongea tranquillement sur le sol.
Enfin, elle leva le museau vers le grincheux. Si il attendait les coutumes de la Grotte, il allait être déçu. Fuyant ce lieu de ténèbres le plus possible depuis toujours, la jeune dragonne n'y connaissait rien.


Dernière édition par Croc de Jade le Jeu 25 Avr - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonnerre de Silence

avatar

Age : 25

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Dim 21 Avr - 18:39

Les coutumes, Tonnerre de Silence n'en avait que faire. Il se préoccupait davantage de sa propre tranquilité et de son étude posée et lente des êtres dits "inférieurs", à savoir les Yôkais, les Akumas, et ces étranges et pourtant merveilleuses créatures qu'étaient les humains. Ils étaient une inépuisable source d'apprentissage, de surprise, mais aussi parfois de colère et d'incrédulité. Quoi qu'il en soit, cela occupait la plupart de son temps. Et quand il ne réfléchissait pas en les observant, il se reposait calmement dans un endroit peu fréquenté. Les Terres Noires en étaient un excellent exemple, mais certains sous-bois de la forêt bordant le lac étaient aussi très tranquilles.

Bien sûr, tout ceci ne prenait pas quand une jeune dragonne visiblement atteinte d'hyperactivité se promenait dans les environs. En règle générale, les animaux, et même les êtres conscients évitaient comme la peste les lieux où se trouvait Tonnerre de Silence. Le mutisme anormal lourd comme du plomb qui pesait dans les trente mètres autour de lui avait tendance à faire réfléchir à deux fois avant de continuer. Et quand on était sourd, on n'entendait pas les menaces arriver. Bien que les humains et autres formes de vie consciente soient plus téméraires, il évitaient tout de même de tenter le diable. Les Dragons n'étaient pas la seule menace potentielle, dans les forêts l'homme se retrouve à n'être qu'un animal parmi beaucoup d'autres, dont certains très peu enclin à ce que des étrangers s'aventurent sur leur territoire.

Après quelques secondes à rester totalement immobile et muet comme une tombe, il bougea. Lentement son corps se tendit, et il se laissa tomber au sol, sa massive carcasse faisant vibrer le sol à l'impact. Le bruit qui aurait du résonner après ce choc disparut avant même d'avoir pu retentir. C'était assez étrange de sentir le choc, de le voir, mais de ne rien entendre du tout. Enfin pour lui tout allait bien, depuis quatre cent vingt ans qu'il subissait sa propre capacité, il s'y était fait, mais pour les autres c'était généralement un choc. Par curiosité, il avança d'un mètres ou deux, puis finit par faire le tour de la Dragonne, jaugeant le détail de son physique, ses nuances d'écailles... puis alla se rouler en boule sous l'arbre en haut duquel il était perché il y a peu.

"Je me nomme Tonnerre de Silence. Et je ne tire personne de ses pensées, ce n'est quand même pas de ma faute si vous n'êtes pas fichue de réfléchir et de marcher en même temps... Volez à ce compte là, il n'y a que les rapaces que vous ennuierez."

Tonnerre de Silence émit un faible grognement, qui bien sûr ne produit que quelques vibrations de son larynx sans aucun son, puis posa sa tête sur ses longues pattes griffues et rugueuses comme les serres d'un rapace.

"Votre curiosité est-elle satisfaite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-odyss.bbactif.com
Croc de Jade
Admin
avatar

Age : 22

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Jeu 25 Avr - 23:36

Comme c'était étrange. Des mouvements, des vibrations, des percussions, et pourtant, aucun bruit. Elle avait ressentie dans l'air toutes les ondes et les frottements du corps du dragon contre l'air, et rien. Bien que c'était légèrement inquiétant, c'était tout autant fascinant. Comme si les autres sens étaient doublés de façon à combler le manque que procurait l'ouïe.

Après constatation, Croc de Jade conclu que l'étranger était assez énorme; il devait faire le double de sa longueur, mais également de sa largeur. C'était assez impressionnant. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vu de dragon aussi imposant. Dans son souvenir, les dragons les plus âgés, qui traînaient dans la Grotte devenaient peu à peu aussi décrépit que les plus vieux humains, s'enlaidissant, s'amollissant. En outre, ils devenaient répugnants et arrogants avec le temps.
Mais celui-ci paraissait différent. Ce Tonnerre de Silence, même si il était certainement vieux, semblait plus sage et moins défraichit que les autres. C'était, en quelques sortes, rassurant.
Alors qu'il la contournait, la dragonne le jaugea autant qu'il le faisait. Les Dragons, c'est comme les tortues, ça grandit en fonction de son environnement, et vu sa carrure, le grincheux n'avait pas dû passer énormément de temps enfermé dans la Grotte, ça semblait évident.

Soudain, comme un taon qui pique l'arrière train d'une vache, la jeune dragonne sursauta, une révélation en tête. Ou tout du moins : une question, une supposition, au mieux.
Elle toisa le reptile qui se tenait maintenant face à elle. Ouvrant légèrement la gueule comme si elle s'apprêtait à gémir, elle le fixa intensément.

« C'est à cause de vous, que c'est ainsi, non? Vous réduisez le bruit à néant. »

Elle n'était sûre de rien, et en même temps, elle était persuadée de ce qu'elle disait. Cette perturbation l'intriguait, et elle n'était apparue qu'en la présence du protagoniste. De plus, son nom semblait connoter étrangement bien avec l'événement.
Elle était toute ouïe pour recevoir une réponse, afin de pouvoir inonder son congénère de question non-existentielle qui l'auraient sans doute très vite agacées. Croc de Jade était prête, toutes ses questions en tête. Bien campée sur ses pattes, elle tendit ses longues oreilles, et alors qu'elle attendait, elle ressentit comme une vibration dans le sol, qui s'était propagée pour l'atteindre. Elle regarda la terre, comme pour la sonder.

Quelque chose, au loin, martelait fortement le sol, au point que les ondes s'y répandaient comme une traînée de poudre. Jamais encore la dragonne n'avait aussi bien ressentit ce genre de chose. Peut être passait-elle trop de temps d'en l'eau au point d'en oublier certaines sensation, ou bien était-ce dû au silence imposé dans l'atmosphère qui entourait Tonnerre de Silence. Elle n'en savait pas grand chose. Par contre, elle sentait sans mal les poils de sa fourrure qui se hérissaient par la peur.
Ses griffes félines fermement plantées, la dragonne releva ses deux yeux ronds, affolés, vers son confrère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonnerre de Silence

avatar

Age : 25

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Ven 17 Mai - 10:59

Tonnerre de Silence regarda pendant quelques secondes la jeune dragonne, se demandant s'il devait répondre ou la laisser mariner un peu dans son jus. Oui, bien sûr que c'était de sa "faute" si tout bruit à proximité était anéanti. Mais de là à lui imputer une quelconque forme de responsabilité... Il n'avait pas choisi, après tout, il était né comme ça. Et c'est aussi pour ça qu'il ne ressemblait pas vraiment aux "vieux" dragons présents dans la grotte, gras et défraîchis. Lui n'avait pas ce loisir, ses confrères ne supportaient pas très bien cette tendance qu'avait Tonnerre de Silence à propager un silence de mort tout autour de lui.

"Effectivement... Tout son qui passe dans un rayon de trente mètres autour de moi est systématiquement anéanti. Un excellent remède contre les jeunes créatures bruyantes dans ton genre..."

La voix mentale de Tonnerre de Silence fut ponctuée d'une petite nuance d'ironie, quoi qu'il pensât sincèrement ce qu'il venait de dire. Certains animaux ou même créatures douées de conscience comme les dragons n'étaient pas forcément des adeptes de la plus totale des tranquillité, comme lui pouvait l'être. Et quand ça n'était pas le cas, ils faisaient un bruit insupportable sans même s'en rendre compte. Du moins, de réputation et au vu des vibrations qu'il avait pu ressentir, c'est ce qu'il en était venu à penser. Son "pouvoir", si on pouvait appeler comme tel cette étrange capacité à mi-chemin entre la bénédiction et la malédiction, était bien pratique. Mais il lui servait aussi, dans de rares cas, pour se débarrasser d'ennemis ou de créatures potentiellement dangereuses, oubliant parfois que les représentants de la peur ici, c'étaient les Dragons.

Peut-être même aurait-il l'occasion et/ou la nécessité de s'en servir. Presque aussitôt qu'il eut répondu, une vibration puissante et régulière commença à déchirer la terre, se répercutant dans ses pattes solidement plantées dans la terre meuble. Ses yeux s'écarquillèrent non sous la peur, mais sous une violente décharge d'agressivité. Ses moustaches s'agitèrent et ondulèrent sous l'effet de la violence qui venait se loger en lui, et il jeta un rapide coup d'oeil à la dragonne.

"Reste ici."

Le dragon décolla comme une balle et prit de la hauteur pour voir ce qui arrivait. Dans les terres noires, on était jamais sûr de ce qui allait nous tomber dessus, et si Tonnerre de Silence pouvait éviter l'affrontement, il le ferait. Ce qu'il vit lui envoya une décharge d'inquiétude que lui-même ne put ignorer. Il pensait trouver des Akumas ou des Yokais, ce qui aurait été plutôt logique... Mais ce qu'il vit était un dragon, bien plus imposant que lui, qu'il connaissait et haïssait cordialement. Une de ces créatures tellement persuadées de leur prétendue suprématie qu'elles se permettaient tout et n'importe quoi, et devenaient si imbues d'elles-mêmes que leur simple présence devenait insupportable. Et là, ce dragon, Hitsugi, avait de quoi faire frémir Tonnerre de Silence. Même s'il ne doutait pas de pouvoir tenir le combat pendant longtemps, au final l'énorme dragon de couleur violacée finirait par avoir le dessus. Il redescendit aussi vite et se posa en silence juste devant la dragonne.

"Il faut partir. C'est Hitsugi, un Dragon. Il nous tuera tous les deux s'il nous attrape. Tu voles vite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ex-odyss.bbactif.com
Croc de Jade
Admin
avatar

Age : 22

MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   Lun 27 Mai - 16:54

« Reste ici. » qu'il avait dit. Non mais. Pour qui il se prenait ? Il n'était qu'un vieux grincheux, et il osait lui donner un ordre sur un tel ton. Quel manque de délicatesse, c'était évident qu'il était aussi solitaire que la dragonne, mais elle au moins, elle savait être agréable quand il le fallait.

Pourtant, au lieu de se mettre à râler haut et fort, comme elle le faisait dans ses pensées, Croc de Jade ne bougea pas le moindre coussinet. Tout ce qu'elle fit c'est tourner la tête vers la provenance du bruit, et activer sa seconde vision. Elle ne pu retenir un jappement de terreur à la vue de l'aura sanguinaire qui émanait de la créature. Quelque chose de terrifiant, que la dragonne n'avait encore jamais vu. Lorsque Tonnerre de Silence revint, il n'avait pas non plus l'air énormément rassuré, et sa suggestion de fuite confirma son air ainsi que les pensées du reptile.

« Heu, je préfère nager... »
Voler? C'était bien la dernière chose qu'elle était capable de faire rapidement.
« Il n'y a pas de point d'eau dans le coin?... »
Elle avait une voix sereine, et pourtant son pelage ébouriffé par la peur et ses pattes tremblotantes trahissaient son inquiétude et sa peur, mais la dragonne ne se dépita pas pour autant. D'autan plus que le bourdonnement fracassant se répercutait de plus en plus puissamment.

Aux alentours, les bois paraissaient de plus en plus sombres. Les cimes se laissaient marquer par l'âge, comme si soudainement l'écorce devenait plus profonde, plus précise, pour rendre les arbres encore plus vieux et abimés qu'ils ne l'étaient déjà.
Du côté de l'ennemi, des nuages de cendres se soulevaient doucement, comme des vagues menaçantes, prêtent à tout engloutir sur leur passage. La poussières qu'elles produisaient piquait les narines de la jeune dragonne, ainsi que ces yeux. Elle passa ses moustaches sous son museau : hors de question d'éternuer dans un moment pareil.
De plus, elle n'avait absolument pas l'intention de se démonter face à un dragon, aussi imposant et monstrueux soit-il, MAIS, au vu de la situation assez embarrassante dans laquelle elle risquait, hypothétiquement bien sûr, de se retrouver, Croc de Jade jugea qu'il était plus judicieux de mettre les voiles en douce.

« Allons-y. »
A cet instant, elle tapa de la patte au sol, comme pour répondre aux ondes qui se propageaient sous terre, puis elle décolla légèrement. En vérité, ce coup de patte était un tic qu'elle avait développé. Il lui donnait l'impression que grâce à lui, elle volerait mieux, comme si il était nécessaire à chaque décollage.
Croc de Jade se retourna face à son confrère et plongea son regard vide dans le sien. « Je te suis ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sacrés Lézards ! [PV Tonnerre de Silence & Croc de Jade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elfes Noirs vs Hommes-Lézards - 3000/1500 points
» Hommes-Lézards vs Morts-Vivants de Khemri - 1000 points
» Sacré de Birmanie
» hommes lézards
» [Dahl, Roald] Sacrées sorcières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: KYÔJIGOKU :: 
Les Terres Noires
 :: 
Le Bois de Cendre
-
Sauter vers: