AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aki Nabuya

avatar


MessageSujet: Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]   Jeu 30 Mai - 22:39

[ HJ : Voici les deux PNJ qui apparaissent aux côtés d'Aki dans ce sujet ]
Spoiler:
 


Le soleil n'était pas levé depuis longtemps lorsque Nabuya no Aki sortit de chez elle. Le temps était frais et les cieux étaient gris. Pleuvrait-il encore aujourd'hui ? Ce ne serait pas si fâcheux – Aki ne se séparait jamais de son ombrelle, qu'aujourd'hui la petite Ayaka portait pour elle. Il aurait été impensable pour Aki de sortir seule – ce n'était pas convenable pour une dame. Et outre sa servante, la jeune femme était accompagnée par Aiko Jikan, une de ses gardes du corps, dont la lourde tenue de combat témoignait de la nervosité.
Ce n'était pourtant pas une expédition au cœur des Terres Noires, ou un besoin impérieux de faire asseoir le pouvoir des Nabuya en ville. Mais Aki, au-delà de son visage aux traits finement rehaussés de maquillage, prenait très au sérieux les récentes rumeurs de tensions qui régnaient en ville.

Elle conduisit le petit trio vers les rives de la rivière. Il y régnait déjà une certaine activité. Pêcheurs, marins, dockers et bateliers se hâtaient dans la lumière de l'aube, chargeant et déchargeant les embarcations. L'air empestait le poisson et l'odeur des tanneries voisines, sans parler de la sueur des hommes et du bois humide des bateaux. Si ces effluves dérangèrent Aki, elle ne le laissa pas paraître, saluant chacun et chacune d'un air éternellement aimable.
De nombreux Akuma avaient été récemment vu emprunter la rivière jusqu'au Lac. Cela assombrissait l'ambiance déjà maussade qui régnait en ville entre deux festivals. Comme Aki en avait déjà introduit plus qu'à son tour, il ne lui restait plus qu'à venir elle-même enquêter sur ces étranges phénomènes. Elle n'ignorait pas que sa présence ne passerait pas inaperçue, mais elle voulait « sentir » la situation d'elle-même avant de faire appel à son équipe d'informateurs.

Aki fit acheter à Ayaka les provisions de la journée. Son statut de dirigeante lui permettait sans peine d'acheter directement au producteur, et cela occupait ses deux accompagnatrices pendant qu'elle échangeait quelques propos avec ceux que les autres hommes reconnaîtraient comme leurs chefs. Les choses semblaient toutes aussi graves qu'elle ne l'avait craint : les pêcheurs étaient nerveux, et le fruit de leur labeur laissait à désirer. Ayaka faisait la moue en présentant ses achats à sa maîtresse et Aki nota mentalement de lui en faire la remarque lors de leur retour. Elle était pourtant grandette, maintenant, et elle devait savoir ce genre de choses. On ne ferait jamais d'elle une jeune fille de bonne maison, si elle n'apprenait pas un peu le sourire et la bonté...
Les pensées d'Aki se montraient particulièrement rebelles, en cette froide mâtinée. Elle voulait se concentrer sur ce que lui disaient les gens, mais surtout sur ce qu'ils ne voulaient pas lui dire ; sur la vérité au-delà de la politesse et de la peur. Elle n'avait pas le temps de penser aux états d'âme de sa servante adolescente !
Certes, tout le monde était sur les nerfs, mais elle s'en voulait un peu de s'être ainsi laissée aller. Enfin, elle avait appris ce qu'elle voulait savoir : il n'était pas dépensier d'entretenir une si grande équipe d'espion à son service. Leur loyauté était chère, mais dûment appréciée.

Alors que le trio quittait les étalages de poisson et s'apprêtait à repartir vers d'autres échoppes de la ville, où Aki comptait également s'informer, un grand vacarme éclata à quelques mètres de là. N'écoutant pas les suggestions prudentes de sa garde, qui lui conseillait d'en rester éloignée, Aki s’élança vivement – aussi vivement que les convenances lui permettaient – vers l'origine du raffuts.
Que se passait-il donc, de si bon matin, pour que tous discutent, en cercle, de manière si animée ?


Dernière édition par Aki Nabuya le Lun 3 Juin - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinthera Pilieral

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]   Dim 2 Juin - 17:45

Il était déjà tôt dans la Forêt Noire le soleil n’était à son zénith que depuis peu, il passait entre les feuilles des grands arbres qui entouraient le petit corps de Sinthera. Elle avait dormit à la belle étoile. En se réveillant, elle se mit à quatre pattes, elle adorait marcher de cette façon depuis son enfance, quand elle siffla tout d’un coup, c’était sûrement un signal et d’un coup une petite chatte surgit à ses côtés, elle lui fit un sourire, et le ventre de Sinthera fit un bruit étrange. Quand elle tendit un regard du côté de la ville, elle avait certainement une idée derrière la tête. Après s’être faufilé entre les fourrés pendant de longues minutes à travers la forêt elle arrivé au village de Mizutoshi, elle sentait diverse odeur, et elle décelait celle de son plat favori le poisson. La petite chatte toujours à côté d’elle s’empressa de monter sur l’un des toits marchands, Sinthera Pilieral avait fait la même chose quelques secondes après, doucement elle se faufilait entre chaque toit elle se rapprochait de l’odeur exquise du poisson.

Après être arrivé juste au-dessus du vendeur de poisson elle se pencha avec souplesse au bord du toit, et elle attrapa un premier poisson sans se faire remarquer, elle le mangea et sans égoïsme elle en donna un morceau à la chatte. Mais, elle n’était pas encore rassasier, alors elle tenta le tout pour le tout. A cette heure il y avait beaucoup de monde au marcher, et certainement beaucoup plus de gardes, mais elle avait faim qu’importe la dangerosité il fallait qu’elle ce nourrisse ! Sinthera Pilieral se pencha la main prête à attraper le délicieux poisson qu’elle avait remarqué quand un coup de vent « arriver de nulle part » la fit tombé au sol le poisson à la bouche

La panique commença à se faire ressentir, Sinthera elle avait peur ses yeux avait changé de couleur par le vert émeraude et elle était au milieu d’un tas de poisson et le vendeur lui criais dessus, toute la population prit peur, et criai ses seuls mots distinct « - Un monstre aux yeux changeant ! Un monstre … » il ni avait pas de temps à perdre, elle devait absolument fuir, elle se jeta sur le toit quand un grand bruit sourd fit cesser les cris de la population alerté autour du vendeur, elle se recroquevilla de peur sur le toit ou elle s’était réfugier, les yeux vert de peur elle ne fit pas un signe de vie jusqu’à comprendre ce qui venait de se passer, quand apparue… Une femme à l’ombrelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Nabuya

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]   Mer 5 Juin - 18:50

[ HJ : J'ai ajouté au début de mon premier message les avatars de mes deux PNJs pour que tu vois quelles têtes elles ont :) ]

La foule se fendit pour laisser passer Aki et ses deux compagnes. Leur arrivée provoqua d'abord le silence, mais la dame de Nabuya n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'un tonnerre de cris et de réclamations explosa au-dessus de sa tête. Elle ne s'en troubla pas et attendit que le calme revienne. Il lui suffisait généralement d'être là pour que les esprits s’apaisent, mais cet incident mystérieux, que les récentes tensions aggravaient, risquer de lui donner du fil à retordre.

Souriante et silencieuse, elle écouta les doléances de son peuple. Une histoire de monstre... un étal de poisson s'étalait au sol, les bois fendus sous l'effet d'un choc quelconque, et sa marchandise se perdant sur les pavés. Ayaka roula des yeux quand Aiko lui intima de venir aider les commerçants à ramasser leurs articles. La garde scrutait les environs, nerveuse.
Elle avait repéré quelque chose, mais ne voulait pas déranger sa maîtresse, qui tentait de faire sens de ce qu'on lui racontait. Une histoire de monstre, qui serait tombée du ciel, pour voler du poisson ? Un monstre aux yeux changeants...

Aki ne comprenait rien à ce qui s'était passé. Plus grave encore, elle ne voyait pas comment calmer le petit attroupement, qui profitait de cette audience impromptue pour se plaindre, encore une fois, de la situation précaire du village face aux « hordes de yôkais déchaînés », selon les uns, et aux « actes immondes du Seigikage corrompus », selon les autres. C'était là une grande partie du travail d'Aki, un grand écart politique qui lui vaudrait sans doute un jour la vie, mais auquel elle tenait plus que tout. Les Humains, les Yôkais et les Akumas pouvaient tous être amis – elle le savait, elle le sentait au plus profond d'elle-même, et elle se battrait pour faire de ce rêve une réalité.

Ah ! Décidément, elle n'avait pas la tête au travail, aujourd'hui. Son esprit était incontrôlable et voguait à tout va sur le flot de ses pensées. La jeune femme se ressaisit et énonça quelques platitudes de circonstances. Elle répondit à leurs craintes par des paroles rassurantes et les renvoya vers leurs échoppes respectives. Lorsque chacun fut reparti de son côté, la garde d'Aki se pencha sur l'épaule de sa maîtresse, et lui indiqua qu'elle avait repérée quelqu'un terré sur le toit. Quelqu'un aux oreilles de chat... Il s'agissait sans doute du « monstre » qui avait effrayé les villageois. Que faire ?

Aki et ses compagnes reprirent leur marche et contournèrent le bâtiment. Une fois qu'elles furent à l'arrière, la Dame de Nabuya fit mine de glisser sur un pavé et de se raccrocher à Ayaka. Celle-ci lâcha son panier de poisson pour l'aider à retrouver sa stabilité. Ce faisant, deux jolis petits poissons bien frais tombèrent au sol. Aki ne lui laissa pas le temps de les ramasser, comme si elle était soudainement pressée, et les reprendre leur chemin. Parfois, le poisson peut aussi servir d'hameçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre un matin froid [ PV Sinthera ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ~ Par un froid matin d'hiver [PV Léo Baskerville & Baba Yaga]
» Au froid de ce petit matin
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» Matin en Caroline du Sud
» Comment prendre des photos du soleil le matin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: KYÔJIGOKU :: 
Le Lac Ikeryû
 :: 
Mizutoshi
-
Sauter vers: